Léa Monestier

« L’architecte bâti l’espace à travers les corps physiques et le mouvement corporel le rend vivant. »

Léa Monestier diplômée de l’ENSA Clermont-ferrand en tant qu’architecte DE en 2016, travaille plusieurs mois au sein de l’agence ARTOTEC-RCR à Bordeaux durant ces études.

En 2017, elle travaille pour Gayet-Roger architectes à Bordeaux. Elle a l’occasion de collaborer sur des marchés publics à l’échelle de la Région dans l’éducation, le tertiaire et le culturel ainsi que dans des projets de marché privé dans le logement individuel et collectif au sein de la métropole.

En 2018, Léa Monestier obtient l’habilitation à la maîtrise d‘œuvre en son nom propre à l’ENSA Clermont-Ferrand. Elle défend une valorisation du métier à travers le partage de disciplines ici et ailleurs, cherchant à solutionner les questionnements de la ville et du bâti en s’interrogeant sur les risques humains, naturels, technologiques ainsi que sur la place de l’individu dans la création.

La même année elle occupe un poste de technicienne en cellule d’exécution dans la société de construction modulaire ATEMCO en Dordogne. Faisant le lien entre la conception et le chantier, elle travaille sur des projets de grandes envergures dans le tertiaire notamment pour Dassault et Cazaux.

En 2019, cherchant à poursuivre son apprentissage pluridisciplinaire, Léa Monestier intègre l’association Habitats des possibles à Portets pour développer et s’occuper de la gestion de la cellule BTP afin de construire des habitats partagés pour retraités en milieu rural à travers une démarche participative.

Léa Monestier forte de ses connaissances dans le marché public et dans les différents métiers liés à la construction, fonde aaba avec Damien Biancuzzi. Parallèlement à sa pratique, elle puise son inspiration et son énergie à travers la danse, le voyage et le partage de connaissances auprès de collectifs et d’associations en lien avec l’acte de bâtir.

Voir le CV.